14/05/2018

#BingeWatching - 6 séries à suivre qui ont repris ce printemps !


Netflix, The expanse, Handmaid's tales, The Americans, Westworld, Frankeinstein Chronicles, Into the badlands


Une petite pause bien méritée durant un mois pour ce blog, car des choses bien plus urgentes et importantes méritaient toute mon attention ailleurs. Il n’empêche que mon retour a étrangement coïncidé avec la reprise de nombreuses séries !  De quoi avoir une bonne excuse pour gentiment procrastiner alors que le printemps se fait pluvieux…

Voici sans surprise, la petite liste que je binge watch et que j'assume :

  • The Americans – saison 6

     



Pendant la guerre froide, dans les années 1980, un couple d'officiers du KGB, service de renseignements de l'Union soviétique, est formé afin de vivre aux États-Unis comme des citoyens américains nés au Canada.

Parmi la flopée de séries que je suis, celle-ci figure dans mes tops 3 ou 5. Série brillante, intelligente qui a su se démarquer sans se perdre. Inspirée d’une histoire vraie, elle nous présente une famille américaine classique, mais dont les deux parents sont des espions russes infiltrés depuis deux décennies. Outre les missions souvent difficiles, ils doivent donc composer avec le reste, sans se faire prendre par le FBI. Si l’une est loyale à la mère patrie, le second se lasse et nourrit de la culpabilité pour tout le mal que leurs actions engendrent, tout en appréciant la vie à l’américaine. C’est donc autant la guerre froide avec sa course à l’armement, inscrite dans l’Histoire sous le président Reagan, que le drame humain à plusieurs facettes qui se jouent et que nous explorons. Pas de manichéisme, pas de pro-américanisme ici, bien au contraire. Chaque personnage est fouillé, et le dénouement qu’on pressent d’ores et déjà comme tragique sera pour cette sixième saison que je vais prendre le temps de savourer.


  • The Expanse – Saison 3

     



Tirée des livres de James S. A. Corey, cette série qui n’est plus à présenter se déroule deux siècles après la conquête spatiale.  Le système solaire est colonisé ! De la Terre à Mars terra-formée, aux colonies de la ceinture d’astéroïdes, des complots émergent et la paix est menacée notamment depuis la découverte d’une protomolécule – sous-entendu cellule infectieuse extra-terrestre. 

Pourquoi regarder ? Le show est dynamique, les effets léchés et les acteurs crédibles. Beaucoup de rebondissements et d’intrigues, sans pourtant délaisser la psychologie des protagonistes sans cesse face à des choix cornéliens. On y aborde les failles humaines, la soif de pouvoir, le transhumanisme, les liens filiaux… Bref, j’ai été conquise dès le tout premier épisode alors que je ne suis pas très space-opéra malgré mon amour pour la SF. La mauvaise nouvelle ? C’est qu’il semble que l’arrêt de la série sur Syfy soit programmée en cette fin de 3ème saison même si Netflix est pressentie pour la reprendre.


  •  Westworld – Saison 2

     


     

A Westworld, un parc d'attractions dernier cri, les visiteurs paient des fortunes pour revivre le frisson de la conquête de l'Ouest. Dolores, Teddy et bien d'autres sont des androïdes à apparence humaine créés pour donner l'illusion et offrir du dépaysement aux clients. Pour ces derniers, Westworld est l'occasion de laisser libre-cours à leurs fantasmes. Cet univers bien huilé est mis en péril lorsqu'à la suite d'une mise à jour, quelques robots commencent à adopter des comportements imprévisibles, voire erratiques. En coulisses, l'équipe, qui tire les ficelles de ce monde alternatif, s'inquiète de ces incidents de plus en plus nombreux. Les enjeux du programme Westworld étant énormes, la Direction ne peut se permettre une mauvaise publicité qui ferait fuir ses clients. Que se passe-t-il réellement avec les androïdes ré-encodés ?

Comment passer à côté de cette nouvelle saison après la fin de la première ? Décors sublimes, intrigues bien ficelées avec beaucoup de flashbacks. Androïdes poussés à la rébellion tout en se montrant plus humains qu’ils ne devraient l’être. La série questionne ici aussi sur l’humanité avec beaucoup de pudeur, de profondeur, et de dialogues philosophiques savoureux entre protagonistes, ce que j’avoue beaucoup apprécier.


  • The Frankenstein Chronicles – Saison 2

     

     




Londres, 1827. Alors que la police fluviale de la Tamise vient d’appréhender des trafiquants d’opium, le cadavre d’un enfant est découvert. L’inspecteur John Marlott est horrifié quand il découvre qu’il s’agit en fait d’un grotesque assemblage de différents corps. Son enquête à la poursuite du tueur va le mener dans les bas-fonds du Londres du 19ème siècle, un monde fait de prostitution, trafic de drogue, kidnapping, meurtres…mais aussi dans les hautes sphères médicales et politiques à l’heure où le progrès scientifique est en marche.  Une chose est sûre : un pouvoir diabolique est à l’œuvre dans la ville, et apparemment il tente de réanimer les morts dans une curieuse parodie du roman Frankenstein.

Je ne pensais pas qu’une seconde saison verrait le jour en dépit d’une fin ouverte se suffisant presque à elle-même pour la première. Une seconde saison pourtant passée inaperçue ! Sous couvert d’enquête policière classique portée par l'excellent Sean Bean, cette série offre une adaptation originale du Prométhée moderne de Mary Shelley, tout en interrogeant encore et toujours sur l’humanité. Conflit entre foi et science dans une histoire complexe, charisme des acteurs et une capitale anglaise toujours plus sombre, boueuse et dramatique dans un 19ème siècle - nourrissant  tant d’inspiration et de fantasmes ! - sauront forcément séduire. Preuve en est, je me suis laissée embarquer !

  • The Handmaid's Tale – Saison 2

     


Dans une dictature où la stérilité a frappé les femmes, ces dernières sont divisées en trois catégories : les Epouses, qui dominent la maison, les Marthas, qui l'entretiennent, et les Servantes, dont le rôle est la reproduction.


Série qu’on ne présente plus non plus, ayant poussé pas mal de lectrices et lecteurs à se plonger dans le roman de Margaret Atwood. Un roman qui semble avoir pourtant fait moins d’émules que son adaptation. J’ai néanmoins peiné à poursuivre la première saison pour tous les relents de déjà-vu dystopiques. Cela n’enlève toutefois rien aux qualités du show, et je profiterai de la grisaille pour voir l’évolution des personnages puisque j’en parlais dans un précédent article à propos de photos exclusives. Notamment Moira dont j’apprécie grandement la combattivité, même si ladite combattivité prend toujours différents visages selon chacune.




  • Intro the badlands - Saison 3

     

Sunny, le Clipper le plus redoutable, sauve M.K, un garçon mystérieux qui cache un terrible secret mais sait aussi comment s'échapper des Badlands.

Cette série  de la chaîne AMC – à laquelle on doit notamment Turn (Washington’s spies) dont je parlerai prochainement – est très particulière puisqu’elle nous entraine dans un monde sans foi, ni loi, où la technologie n’a plus cours. Une catastrophe semble avoir changé la face du monde à jamais. Monde pour le moment restreint à ce qui semble être la carte des États Unis. Une carte divisée en plusieurs baronnies dont chacune a sa propre doctrine, et qui se font bien entendu la guerre. Ici, on oublie les guns car on se bat avec des arts martiaux ! Cependant, certains enfants possèdent un sombre don, et pas mal d’indices disséminés laissent prévoir  une incursion dans l’univers d’un jeu vidéo que je ne nommerai pas afin de ne pas spoiler, tandis que plusieurs personnages semblent motivés pour trouver l'antique cité d’Azra liée à une prophétie. Malgré le speech, c’est plus profond que cela en a l’air sans être prise de tête. On ne boude pas son plaisir avec l’image léchée, les combats ainsi que les décors. L’intrigue est toutefois lente à se mettre en place.  Un mix entre post-apo light, western, et quête initiatique avec un brin de fantastique. Juste un plaisir coupable qui fera peut-être tâche dans cette liste, mais j'assume !

Voilà, c'est tout, mais c'est déjà beaucoup. Vous qui passez par là, n'hésitez donc pas à me dire en commentaire les séries qui vous tentent !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire