10/01/2018

Antartida - Francisco Coloane éd. Libretto




Pour le cold winter challenge, j’avais égrené une toute petite librairie d’occasion, afin de compléter ma liste avec un brin de hasard. Pas simple de farfouiller parmi les hautes étagères, il faut l’œil chafouin et de la patience ! Mon objectif était alors d’associer la thématique du challenge à des auteurs d’un bout à l’autre du monde. 



Mais de quoi ça parle ?

Deux enfants du grand Sud, Manuel et Alejandro, mettent le cap sur les terres australes pour aller trafiquer par-delà les eaux redoutables du cap Horn. Aux côtés d'un sergent en rupture de ban et d'un Indien Yaghan qui connaît le Sud comme son âme, le " chef blanc " et son jeune frère vont découvrir les trésors marins, terrestres et humains d'un pays aussi tourmenté que lumineux.




Cela m’aura permis de redécouvrir cet éditeur qui publie notamment nombre de récits d’aventure et de voyage avec de très jolies collections, découvrir également cet écrivain pourtant célèbre dans son pays. Or, j’apprécie vraiment et de plus en plus toutes ces plumes d’Amérique du sud.



Dehors, l'horizon bouché et noir était déchiré par des déflagrations orangées, bleues, et de laiteux serpents de foudre palpitaient dans le ciel et s'abattaient en claquant sur l'échine de la cordillère.





En voilà un court récit qui vous emporte sur les côtes du Chili jusqu’à la fameuse "Antartida" ! Du sauvetage d’un navire avant le grand départ pour explorer une contrée où la nature était à la fois riche et hostile et à une époque encore préservée, tout en se laissant bercer par les légendes yaghanes issues d’un peuple amérindien méconnu. 

L’impression d’être comme une gosse avec son tout petit butin entre les mains et se fascinant comme à ses toutes premières lectures pour ces périples d’antan. Plaisir non coupable s’il en est, ce fut un joli petit moment de lecture qui en amènera bien d’autres avec cet auteur, mais également cet éditeur aux couvertures si caractéristiques. 

Pour finir, il me fallut bien contaminer un comparse lecteur qui apprécie grandement ce genre de récits, tout en me demandant ce qu’il en sera plus tard, et s’il ne restera que ces livres pour se souvenir à quel point notre planète fut et est encore magnifique ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire