13/04/2018

Les fictions audio France Culture : de la littérature à portée de clics et d'oreilles

Maïakovski, littérature, Concert fiction philharmonique, maison de la radio, audiolivres,


Parfois, n’ai-je pas envie d’ouvrir un bouquin ni en feuilleter les pages. Juste le désir de me laisser porter par l’ambiance d’une œuvre, et il faut bien avouer que France Culture y parvient très bien entre narration et mise en scène, parfois le tout accompagné d’un concert avec l’orchestre philharmonique.  Et alors là, croyez bien que c'est l'extase ! Ainsi, le 14 avril prochain à 20h si vous êtes parisien(ne) : France Culture propose un concert fiction sur le « Tigre de Papier » d’Olivier Riolin à la maison de la radio, œuvre portant sur les manifestations de mai 68 dont c’est le cinquantenaire.


En attendant, j’avoue que les « Samedis noirs » ont ma préférence. Notamment pour les classiques comme « Vingt mille lieues sous les mers » de Jules Verne, ou encore les adaptations des textes de Poe ou  Lovecraft. Ce dernier s’est d’ailleurs vu gratifié de trois republications ces derniers mois pour nous ramener, encore une fois, sur les traces des grands anciens avec « La couleur tombée du ciel », « Des ombres sur Innsmouth », ou encore « Chuchotements dans la nuit ».

N’omettons pas Hawthorne, Sweig ou Conrad, mais également des œuvres plus contemporaines, intemporelles, et du monde entier, tout genre confondu en collant souvent à une actualité amenant à réfléchir le monde dans lequel nous vivons.  Du théâtre encore dont « Bérénice » de Racine, ou des lectures de poèmes tels que ceux de Maïakovski.


De quoi avoir du choix pour s’immerger dans la littérature sous ses multiples facettes, en la découvrant ou la redécouvrant, car après tout qui ne connait pas France Culture ? 

En une petite heure seulement, je voyage sans ne jamais être déçue. Ce qui n’est guère toujours le cas avec de simples audiolivres, bien moins vivants de mon point de vue. Je vous souhaite également de beaux périples. N’hésitez donc pas à cliquer, chercher ce qui vous plait et à venir discuter de vos impressions dans les commentaires. 

J'en profite d'ailleurs pour inaugurer une nouvelle catégorie. Cela en fait-il beaucoup ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire